11 janvier, 2005

Comment en arrive t'on là

Bien entendu l'on ne tombe pas amoureuse d'un Pervers Narcissique ;) on tombe amoureuse d'un homme charmant, gentil, attentionné, on tombe amoureuse quoi!
Ce n'est que plus tard que monsieur va changer ou plus exactement montrer son vrai visage. Au départ il pose seulement des jalons pour vous amener tout doucement vers le pire.
Quiproquos, petites brimades, mensonges, il teste vos réactions.
Vous lui pardonnez tout car le pauvre, il a tant besoin de vous, vous allez le sauver ! N'est il pas l'amour de votre vie, celui qui va donner un sens à vos espérances.
Un jour il va trop loin et vous prenez le coup en plein coeur, vous cherchez à comprendre, qu'avez vous fait ?qu'avez vous dit ? Vous ne trouvez pas mais cela doit venir de vous ......Vous allez tout faire pour vous rattrappez d'autant plus qu'il vous redis combien il a besoin de vous. Vous passez l'éponge, heureuse de le retrouver mais au fond de vous ce sentiment d'incomprehension va subsister, et grandir progressivement alimenté par des tas d'autres petits événements.
A partir de là, il souflera le chaud puis le froid vous rattrapant toujours au vol, vous laissant emplie de tristesse, d'incomprehension, de culpabilité. Il souffre et c'est de votre faute !!!!

Ceci pourrait paraître presque drôle s'il ne s'agissait pas de manipulation mentale visant à vous détruire, vous si ouverte, si comprehensive, tolérante, vous admirée pour votre force de caractère. Car c'est ainsi que le PN va choisir sa proie.
Vous avez ce qu'il envie le plus et qui lui fait cruellement défaut, une personnalité et pour cela il vous hait car vous lui renvoyez son vide intérieur. Vide né de l'enfance pendant laquelle il n'a pu se construire, mais là dessus nous reviendrons plus tard, car aujourd'hui c'est vous le centre de mon intérêt.

Vous qui arrivez ici devant ces lignes, épuisée, abimée.
Vous qui arrivez ici et qui y croyez encore, à, son amour pour vous, à la complexité de la vie, au sacrifice, au don de soi.

14 Comments:

At 11:25 PM, Blogger titouan said...

Je ne sais que dire car tu décris au travers de tes différents messages et notamment celui-ci beaucoup de choses que j'ai vécues mais que j'ai encore du mal à extérioriser.
merci encore

 
At 2:35 PM, Anonymous Anonyme said...

Vraiment affreux en effet tant je me retrouve dans cette description ... je m'entends encore lui hurler en pleurer, mais non je ne suis pas comme tu dis , tout le monde d'apprécie et j'ai eu un mari pendant 15 ans et personne ne m'a jamais dit des choses pareilles...

lui de répondre mais non personne ne te connaît réellement sauf moi et je suis à plaindre !!!!!


Anne

 
At 6:54 PM, Anonymous Anonyme said...

Allez courage, on s'en sort...mais il ne faut pas prendre son désarroi à la légère ni croire qu'on s'en sortira seul(e)! Les thérapeutes et certains avocats sont spécialisés....
A lire: "les manipulateurs et l'amour" Isabelle Nazare Aga.
Je suis avocat, spécialisé dans la défense de leurs victimes.
Caroline BRAUN
contact@caroline-braun.com

 
At 12:55 AM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour il y a ce livre la qui est tres bien recommander : "les manipulateurs et l'amour" Isabelle Nazare Aga.
et aussi Les manipulateurs sont parmis nous. toujours de Isabelle Nazare Aga il y a des criteres d evalutaion du pervers manipulateur Narcissique (36 pour etre precise et bcp de temoignage).. (il y a pls degré de manipulateur) l ancien compagnon de ma mere(a qui il a fais perdre la vie pendant un instant) a les 36 criteres jugez par vous meme les deux livres proposé sont vraiment le reflet de que que 95% des "victime" de la manipulation ressente . Courage

Une phrase que j'adore de ce livre...qui illustre bien le personage du manipulateur : VOS REACTIONS EMOTIONNELLE SONT SA NOURRITURE QUOTIDIENNE...

 
At 3:20 PM, Anonymous Carole said...

Bonjour

C'est horrible de voir sa vie racontée par les autres car c'est bien ce que je vis depuis 12 ans malheureusement j'ai cru qu'en essayant de le faire réfléchir, car nous avons un fils de 10 ans, il pourrait changer mais on ne peut pas avoir de conversation rationnelle avec lui, la plupart du temps il se plante devant son écran de télé n'écoutes pas ce que je dis et quand je finis par m'énerver me traite de folle que je fais encore du cinéma que je vais réveiller mon fils etc et bien sûr cela n'est qu'un détail!Lui me pousse à bout et reste toujours très calme.
C'est tellement complexe cette pervésité, que l'on a du mal à expliquer tellement il y a justement de "détails", même sans parole par son attitude envers moi, il arrive à me faire sentir que je ne suis rien.
Trop compliqué mais je sais que celles qui ont vécu cela comprendront.

 
At 11:52 PM, Anonymous Anonyme said...

C'est simple, sauve qui peut par n'importe quel moyen. Jamais vous ne serez heureus. La vie est trop courte pour qu'on se la laisse détruire par un MONSTRE, personne qui ne changera JAMAIS!!!!
Courage. Moi, j'ai enfin compris après des années de souffrances et d'hésitations, et ai rassemblé mes dernières forces pour m'échapper de cet enfer.

 
At 3:59 PM, Anonymous Anonyme said...

j'ai connu 9 ans un manipulateur pervers, au début gentil, doux, ensuite beaucoup mensonges, infidelité je pardonnais et il revenait gentil en pleurant et disant qu'il m'aimait, il était envieux de moi et jaloux de ma situation professionnelle, il me mettait des doutes dans la tete, quand je lui tenait tete, il devenait mauvais. un jour il a voulu faire un break soi disant pour réfléchir et je ne l'ai jamais revu, je pense qu'il a trouvé une autre proie je l'aimais cela fait 6 mois que je souffre mais maintenant je commence a etre libérée et soulagée qu'il a trouvé une autre proie et s'il me rappelle je ne répondrais plus jamais à ses messages, je le déteste ce sont des monstres et ils meritent detre punis, de rencontrer une femme aussi perverse qu'eux.

 
At 8:35 AM, Anonymous Anonyme said...

je pleure à chaudes larmes en lisant tout ça. C'est beaucoup de mon histoire. ca me parle tout le temps. Je suis encre dans l'histoire, si l'on peut parler dire, j'attends de ses nouvelles chaque jour avec le coeur qui bat et ces nouvelles ne viennent plus pour le moment. Face à son indifférence et à sa façon de souffler le chaud et le froid, je suis en morceaux...

 
At 8:43 AM, Anonymous Anonyme said...

Je suis passer par tous les stades décrits par les psy et les commentaires du blog.
Je me suis rendue compte de tout peu à peu sans pouvoir réagir.
Suite à une tentative de suicide, le psy de l’hôpital m'a ouvert les yeux sans y mettre le mot "pervers narcissique" et là j'ai essayer de réagir et ça marqué ma mise à mort: mutisme total coups........;
Aujourd'hui je suis en plein divorce, comme il était pauvre j'ai tout mis mes biens dans la communauté et je me trouve dans une bataille juridique pour prouver que je possédais des choses avant surtout vis à vis du fils que j'avais avant de me marier avec ce monstre.
Je suis la proie typique: réussissante et généreuse et il m'a vidée de ma substance.
Par contre le fait d'avoir mis un mot"pervers narcissique manipulateur" m'a aidé car j'ai pu sortir de la culpabilité à part vis à vis de mon fils.
Comment peut-on imaginer que des êtres sans affect sans émotions et intéressés qui vous piquent tout de vous et vous vident de votre substance peuvent exister à part dans les films d'horreur.
C'est pour ça que je bats juridiquement, je veux être reconnue "victime" et la loi de Juillet 2010 qui reconnait le harcèlement moral doit être appliqué sauf qu'elle est nouvelle.

 
At 9:59 AM, Anonymous Anonyme said...

Cela fait 8 ans que la jeune femme sensible empathique et radieuse que j'étais, se noie dans les tourments d'une personne vide, manipulatrice et sans scrupules, me réduisant au statut d'objet...
Il y a trois mois j'ai du fuir mon domicile avec mes deux enfants tentant vainement de survivre à ce drame...puis mes actes manqués m'ont menés à sa porte pour à nouveau me faire manger...il m'a eu par sa gentillesse...son semblant d’être "la victime" ...il fera encore de moi "ce qu'il veut..." je n'ai plus d’énergie...je ne sais plus comment survivre à cette situation, il m'isole et me noie dans les mensonges,transforme mes propos et me fait alors passer pour cette folle que je ne suis pas...HORRIBLE!

 
At 10:23 PM, Blogger ARCENCIEL said...

exactement tout ce que j'ai véçu
je suis tombé sous le charme de cette créature enfin maintenant je dirais de ce monstre,qui était en détresse,en pleine séparation,j'ai plongé tout droit dans son baratin de bonne parleuse,j'ai voulu l'aider au début tout était merveilleux,elle me disait que sans moi elle ne s'en sortirait pas,mais quelques temps après elle a eu l'emprise sur moi,domination,le "moi je",l'exclusion de mes amis,famille (enfants)elle aurait voulu et avait à demi gagné,humiliation,violences mélangés d'alcool,jamais satisfaite,tromperie,toujours reporter ses propres fautes sur moi,m'accuser de ceci cela alors que c'était elle mème qui fonctionnait ainsi
et pour finir notre relation elle m'invite un soir chez elle,( nous avions chacune notre chez nous)et la je découvre une voiture chez elle,elle sort en me disant "j'ai retrouvé quelqu'un elle est là"
j'ai reçu comme un coup de poignard dans le coeur,car malgré ses crises,sa violence etc..je l'aimais et jamais je n'aurai pu jouer avec les sentiments que j'avais pour elle,j'ai trouvé son invitation horrible de sa part
aujourd'hui je suis aidé psychologiquement,et je suis comme une prisonnière qui a été 7ans enfermé dans sa cellule mais que du jour au lendemain je me retrouve au pied de ce grand mur,lâché sans personne à nous reprocher quoi que ce soit,LIBRE,mais même ayant cette liberté d'un coup je n'ai plus de repère,plus de confiance en moi,je n'ai pas le manque d'elle seulement il faut que je me dise c'est fini tu en es sorti,elle m'a planter et c'est la meilleure chose qu'il puisse m'arriver sinon elle m'aurait détruite encore plus,j'étais sous son emprise maintenant c'est fini,elle a trouvé une autre proie,a moi maintenant de me reconstruire de reprendre confiance en moi,de m'ouvrir aux autres,elle est malade et oui,ces gens là,seul une hospitalisation les feront stoppés de détruire les gens qui les aiment réellement car eux ne savent pas aimé puisqu'ils ne font que du mal;
son médecin avait même prescrit un jour un ordonnance pour une hospitalisation,c'est moi-même qui à refuser car je lui avait dit "tu n'ai pas malade à ce point",j'ai déchiré l'ordonnance et mon médecin m'a dit que son confrère avait cerné ce personnage et qu'il aurait mieux fallu accepté j'en serai pas là aujourd'hui
mais bon!!!peut-être qu'un jour cela se fera??en attendant il y a eu des victimes et il y en aura d'autres,malheureusement

 
At 3:09 PM, Anonymous Amulette said...

Bonjour je me permets de vous contacter car je pense avoir été victime d'un manipulateur. la culpabilité le sentiment de toujours tout faire mal et de me remettre en question alors que rien à face ne se passait. Je vous expose donc mon histoire. je suis tombé amoureuse de M qui était charmant, attentioné, flatteur... très amoureuse de lui je décide de la rejoindre à Londres où il finit sa thèse. j'arrive donc à londres après 4 mois de relation. Fous amoureux nous sommes heureux de ne plus être aussi loin l'un de l'autre. me voilà à Londres depuis deux semaines. Mon ami doit aller en France pour un concert avec sa soeur. je le soupçonne très fortement de devoir revoir son ex copine en mêm temps mais il ne m'en fait pas part. il part en France le lendemain matin nous échangeons une discussion au cours de laquelle je lui demande s'il doit voir sa fameuse ex; Léger blanc puis réponse positive de sa part. alors que je venais de lui donner une preuve d'amour énorme lui n'a pas l'honnêteté de me dire cela. Blessée donc je lui dis que je vias partir et revenir en France. Il demande alors à une amie à lui de me convaincre de rester qu'il m'aime qu'il ne veut aps me perdre. j'attends donc son retour à Londres. Seule dnas un appartement qui ne m'est pas encore si familier , loind e mes amis loin de ma famille. Le soi où il revient il me fait culpabiliser en disant "ta réaction est tout demême excessive tu sais que je t'aime Emilie ets une ex et je voulais juste boire un verre" ... Le discours était bien différent de celui tenu au téléphine alors qu'il était en France. J'essaie de lui pardonner son geste mais la question demeure "Est-il toujours amoureux d'elle ?" le sujet provoque plusieurs disputes. A chaque fois je suis la seule fautive je n'ai aucune question à me poser et je dois lui faire confiance. A ce moment là il travaille tous les jours très tard . Tous ses collègues lui demande pourquoi il ne fait pas l'effort de venir travailler plus tôt afin de rentrer plus tôt le soir et de passer du temps avec moi. Il répond qu'il est fatigué et qu'il n'est pas du matin. Moi je venais tout de même de tout plaquer pour lui il aurait donc été normal d'avoir cette petite contre partie. Mais non RIEN. Lui commence à me faire comprendre que ce n'est pas facile pour lui il sait que je suis seule mais il m'avait prévenue qu'il travaillerai beaucoup. Je culpabilise encore car je sens que je le perturbe dans la fin de sa thèse.Je m'occupe comme je peux car je ne trouve pas de travail avant le mois de février. je prends soin de lui je fais en sorte de faciliter son quotidien afin qu'il se consacre à sa thèse.Finalement je trouve un travail dans une nursery . ca me plait ca va. Il n'a toujours pas de temps à me consacrer et quand je lui dis que je regrette qu'il travaille le week end ausis car je ne le vois pas beaucoup. Il me dit que je suis gonflée de dire ca car s'il travaille autant c'est parce qu'il veut rentrer en France pour qu'on soit tous les deux.

 
At 5:29 PM, Anonymous Anonyme said...

Bonjour , j'ignore si ton blog est encore d'actualité ou non . Mais si c'est le cas , je voulais simplement te dire un grand , un immense MERCI . Au travers de tes écrits , je me retrouve totalement . Oui je savais que j'avais soufferts comme on souffre pas souvent , que notre rupture fut une vraie fin du monde , un début vers les enfers ... Qu'il aimait me dominer , mais que même si cela semble paradoxale , je me sentais protégée dans ses bras , comme si je vivais avec un homme parfait , bien au dessus du commun des mortels . Que j'avais une chance formidable de le côtoyer , que c'était lui et personne d'autre l'homme de ma vie , qu'en comparaison tous les autres hommes ne valait rien . La vérité est bien plus triste il semble , j'ai vécu une relation d'un mois et quelques mois avec un pervers narcissique , mon tout premier amour à seulement 16 ans ( 17 pour lui ) . J'ignore combien de temps j'aurais envie de ma piqûre de rappel , de ma drogue dure comme je l'appelle souvent . Ce qui est sûre c'est que tout n'était que mensonge et c'est certainement cela qui me brise à ce point ...
Pourtant j'essaye de tout mon courage , de toutes mes force d'oublier son visage depuis déjà plus d'un an mais il est comme un boomerang . Il part , s'eloigne après des mots atroces qui me rabaissent plus bas que terre et par un beau jour , revient comme une fleur à coup de compliment et de mots magnifiques . Intérieurement je suis détruite , pourtant exprimer ma souffrance n'est pas quelque chose que j'apprécie , bien au contraire , autrefois je respirais la joie de vivre , j'étais une ado comme les autres heureuse , entourée de sa famille et ses amis . Aujourd'hui , les reliques de mon amour pour lui sont une insatisfaction réelle de ma vie , le sentiment que rien n'est assez beau ni parfait , et que la perfection était au creux de ses bras, mais aussi l'incapacité à faire confiance à l'homme qui m'aime ( et pour lequel je commence à ressentir quelque chose de nouveau ) . J'ai sans cesse l'impression que ma vie est ailleurs , que je suis faite pour être avec cet autre homme , qui me brise mais me foudroie ... Parfois je me demande si ce n'est pas de ma faute , si je ne suis pas une proie trop facile , qui réclamerait d'être si mal traitée . J'ai peur sincèrement

Léa , une jeune fille ayant souffert d'un véritable malade : Andréa.

 
At 1:54 AM, Anonymous Anonyme said...

Le post de mie est tout simplement exactement ce que j'ai vécu. Je suis sous le choc. Je n'ai jamais été expose a autant de haine car j'ai été élevée dans l'amour et mes parents mon transmis des valeurs. J'ai toujours été forte et si quelqun était méchant ouvertement avec moi je lui tournait le dos tout simplement. Mais ce genre de violence, cette manipulation est horrible. Je croyais aimer quelqun qui m'aimait comme un fou. Je lui donnaait mon être. Il me testait et a fini par mettre au tapis. Maintenant je dois en revenir passer a autre chose mais je suis sous le choc. Ca fait 3 semaine et c obssedant.... Mon cerveau ne comprend pas comment j'ai pu me faire autant avoir

 

Enregistrer un commentaire

<< Home